PublicationsBACK

De la microfinance conventionnelle à la microfinance islamique : une alternative au développement socioéconomique de l’Afrique?

01 fév 2019 | F. W. Djoufouet, J. Nzongang | Recherches et Applications en Finance Islamique

L’objectif de cet article est d’évaluer la contribution du système financier islamique en général et de la microfinance islamique en particulier sur l’amélioration des conditions socioéconomiques des populations des pays africains. Pour atteindre cet objectif, les données ont été collectées sur un échantillon de vingt - cinq pays africains regroupés en deux sous-groupes: les pays pratiquant et ceux ne pratiquant pas la finance islamique. Pour évaluer cette contribution, l’analyse descriptive et le test paramétrique de Student ont été effectués pour comparer les indicateurs de bien-être des populations de ces deux groupes de pays. Les résultats montrent que, contrairement aux populations des pays ne pratiquant pas la finance islamique, celles des pays pratiquant cette finance accèdent plus facilement à l’électricité, à internet, à l’éducation et que le taux de mortalité infantile dans ces pays est faible.