Afrique de l'Ouest: L'inclusion financière s'est sensiblement améliorée dans l'UEMOA, selon la BCEAO

17 mai 2019 | All Africa

Dans l'UEMOA, l'inclusion financière s'est sensiblement améliorée au cours de ces dernières années, comme l'atteste les indicateurs d'accès, d'utilisation et d'accessibilité-prix.

Le constat est de la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) qui l'a souligné dans un document daté du 13 mai 2019 et qui a été remis à la presse.

C'était lors de la signature de convention de financement entre la BCEAO et la Confédération Suisse dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie régionale d'inclusion financière dans l'UEMOA.

Un acte paraphé par Mme Marion Weichelt Krupski, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Confédération Suisse auprès de la République du Sénégal et le Gouverneur de la BCEAO,  M. Tiemoko Meyliet Koné.

Concernant l'accès aux services financiers, la BCEAO fait savoir qu'entre 2007 et 2017, le taux global de pénétration démographique qui représente le nombre de points de services financiers pour 10 mille habitants, est passé de 0,9 à 35,9 points de service.

Avant d'ajouter que le taux global de pénétration géographique, pour sa part, mesure le nombre total de points de service financier sur une superficie de 1000 km.

Sur la même période, lit-on dans le document, il s'est établi à 70,6 points de service en 2017 contre 1,2 point dix ans plus tôt.

Au cours de cette période, relève la BCEAO, les années 2012 à 2014 ont été marquées par un essor fulgurant des services financiers numériques, avec le démarrage, en 2008, des activités de monnaie électronique. Read more on All Africa 

Source: All Africa