Dialogue sur le secteur financier de l'Afrique du Nord

26 fév 2019 - 27 fév 2019 | Tunis, Tunisie

Accélérer le développement et l'intégration du secteur financier en Afrique du Nord

Dans la continuité de leur série de dialogues régionaux couvrant toute l’Afrique, Making Finance Work for Africa (MFW4A) et la Banque Africaine de Développement organisent le quatrième dialogue sur le secteur financier qui se tiendra à Tunis en Tunisie du 27 au 28 février 2019. Après l’Afrique de l’Ouest, centrale, Orientale et Australe, ce quatrième dialogue portera sur le secteur financier de l’Afrique du Nord.
 
Tout comme les dialogues précédents, l’enjeu sera ici de rassembler les principaux acteurs du secteur financier de la région tels que les gouverneurs de banques centrales, les ministres de finances, les régulateurs, les représentants d’institutions financières domestiques et d’institutions de financement de développement autour d’une problématique commune qui se traitera comme suite:
 
  • Faire le point sur l'état des réformes en cours dans les secteurs financiers de l'Afrique du nord;
  • Identifier les domaines d'intervention et actions prioritaires, y compris les instruments financiers innovants dont les Institutions de financement du développement (IFD) peuvent mettre à profit pour un meilleur financement de l'économie réelle;
  • Promouvoir l'inclusion de ces initiatives dans les stratégies de la BAD et des institutions de développement intervenant à l'échelle régionale et international.
La région de l’Afrique du Nord est constituée de six (6) pays, dont le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Lybie, l'Égypte et la Mauritanie. Cinq pays de la région, excepté l'Égypte, sont membres de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), dont le but est de promouvoir l'intégration économique à moyen et à long terme grâce à la libre circulation des biens, des services et du capital humain. Cette organisation a été créée en 1989, mais les progrès en termes d'intégration économique et financière dans la région sont faibles lorsqu’on les compare à ceux des organisations telles que l'UEMOA et la CEDEAO dans la région ouest-africaine, ou encore à la CEMAC et à l’EAC (East African Community) respectivement en Afrique Centrale et Orientale. Des efforts structurels restent à faire en termes d'intégration et le secteur financier se présente opportunément comme un moyen efficace de parvenir à une meilleure intégration économique en Afrique du Nord.